Le catalogue

Lost in French Texte imprimé

Editeur 

: Flammarion , 2017


Description 
1 vol. (308 p.). ; 22 cm
ISBN 
978-2-08-136264-2
Trad, de 
When in French. Love in a Second Language
Résumé 
Prononcer "Je t'aime", est-ce la même chose que dire "I love you" ? L'Américaine Lauren Collins, la trentaine dynamique, ne s'était jamais posé la question avant de croiser, à Londres, la route d'un Français dont elle n'arrive même pas à prononcer le prénom. Mais ce n'est pas si simple d'aimer dans une langue étrangère. Lorsqu'il lui arrive de ne pas comprendre son amoureux, les doutes l'assaillent : est-ce en raison de la fameuse "barrière" des langues, de leurs cultures que sépare toute la largeur de l'Atlantique ou, plus fondamentalement, de leurs différences de caractère ? "Parler anglais avec toi, lui confie un jour Olivier, c'est comme te caresser avec des gants..." Quand le couple tout juste marié emménage à Genève, Lauren décide d'apprendre le français. Lost in French est le récit tendre et cocasse de cet apprentissage. Malentendus ubuesques, frustrations en cascade, exil cosmopolite des expatriés... Au terme de ses tribulations, Lauren aura beaucoup appris. Sur elle et sur les autres. Elle aura surtout découvert l'inépuisable joie d'aimer en français...
Situation
SiteLocalisationCoteStatutDate de retour
Bibliothèque du ChâteletDocumentaires 306.44-CONEmprunté12 sep 2017

Afin de préparer des travaux, les documents de la bibliothèque des Capucins ne sont pas réservables jusqu'en janvier 2018.

Lauren Collins, journaliste américaine travail à Londres où elle tombe amoureuse d’Oliver, un français. Tous les deux communiquent en anglais jusqu’au jour où ils décident de déménager à Genève. C’est à ce moment que notre auteur se rend compte qu’elle va devoir apprendre le français après avoir répondu à un message par « j’ai bien accouché la cafetière » pour préciser qu’elle avait bien été livrée. Lauren Collins nous dévoile son analyse sur les différences linguistiques et culturelles au travers de petites anecdotes liées à son apprentissage de la langue de Molière.