Collections

Nouveautés

Filtrer les nouveautés

Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".

Une femme en contre-jour Texte imprimé

Paris : Editions Noir Sur Blanc , 2019
Notabilia
"Raconter Vivian Maier, c'est raconter la vie d'une invisible, d'une effacée. Une nurse, une bonne d'enfants. Une photographe de génie qui n'a pas vu la plupart de ses propres photos. Une Américaine d'origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d'enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s'ancrer et de trouver une famille. Son oeuvre, pleine d'humanité et d'attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard ? une histoire digne des meilleurs romans ? dans des cartons oubliés au fond d'un garde-meubles de la banlieue de Chicago. Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n'aura pas connu la célébrité, ni l'engouement planétaire qui accompagne aujourd'hui son travail d'artiste. Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d'épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s'écrit entre la France et l'Amérique. L'histoire d'une femme libre, d'une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts. Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d'écrivain." G.J.

En attendant le jour Texte imprimé

Paris : Calmann-Lévy noir , 2019
Robert Pépin présente...
L'inspectrice Renée Ballard, la nouvelle héroïne de Michael Connelly Reléguée au quart de nuit du commissariat d'Hollywood, l'inspectrice Renée Ballard se lance dans des enquêtes qu'elle n'a pas le droit de mener à leur terme. Le règlement l'oblige en effet à les confier aux inspecteurs de jour dès la fin de son service. Mais, une nuit, elle tombe sur deux affaires qu'elle refuse d'abandonner : le tabassage d'un prostitué laissé pour mort dans un parking, et le meurtre d'une jeune femme lors d'une fusillade dans un night-club. En violation de toutes les règles et contre les désirs mêmes de son coéquipier, elle décide de travailler les deux dossiers de jour tout en honorant ses quarts de nuit. L'épuisement la gagne, ses démons la rattrapent et la hiérarchie s'acharne, mais Renée Ballard n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Auteur de plus de 30 romans dont Créance de sang, Le Poète, La Défense Lincoln, Ceux qui tombent et Jusqu'à l'impensable, Michael Connelly est traduit en trente-neuf langues et a vendu près de 65 millions de livres dans le monde. Ses romans ont été adaptés au cinéma et la saison 5 de la série Bosch est déjà en préparation pour la télévision.

Mon grand mécano quantique Texte imprimé

Paris cedex 13 : : Flammarion , 2019

Inaccessible, la physique quantique ? Entrez dans le grand mécano de Julien Bobroff et bientôt supraconductivité, effet tunnel, IRM, spin et autre laser n'auront plus de secret pour vous ! En une dizaine d'expériences, parmi les plus sidérantes de la physique moderne, découvrez de drôles de laboratoires, de folles inventions et surtout des physiciens aussi géniaux que bricolo...

Viva Cinecittà ! Texte imprimé : Les douze rois du cinéma italien

Paris : : Fallois (Editions de) , 2019

Viva Cinecittà! est une évocation vivante du cinéma italien en son Age d'Or, à travers douze portraits consacrés aux Maîtres qui, en quelques années, hissèrent les films de la Péninsule au sommet du 7e art et l'y maintinrent pendant quelques décennies : De Sica, Rossellini, Fellini, Visconti, Pasolini, Antonioni, Blasetti, Soldati, Cottafavi, Comencini, Rosi, Olmi. Ces noms sont incontournables. Ce sont eux les rois du cinéma italien, les grands registi de Cinecittà. L'idée de Cinecittà et sa réalisation furent l'un des grands projets du régime mussolinien, attentif, comme ses homologues, au développement d'un art éminemment populaire. Le chantier est inauguré en 1937. "Hollywood sur Tibre" est né. Il s'agit de rivaliser avec les grands studios américains. Plus de soixante hectares, des dizaines d'édifices, plus de 20 studios de tournage seront mis au service de cette entreprise. Par-delà les variations et les fluctuations des idéologies dominantes, Cinecittà s'affirmera comme le plus prestigieux sanctuaire de la création cinématographique en Europe. Avec les douze metteurs en scène retenus par Philippe d'Hugues, sont ici présents tous les genres illustrés dans le fameux studio romain et dans son environnement ? : la fresque historique, le drame romantique, le fait divers néoréaliste, etc. Cette diversité montre l'exceptionnelle richesse du cinéma italien. On ne peut aborder la lecture de ce livre sans éprouver le besoin de la poursuivre. On ne peut l'achever sans rêver de repartir à la découverte de Cinecittà, des chefs-d'oeuvre qui en sont sortis, des acteurs et des actrices qui n'ont cessé d'enchanter les publics les plus variés.

Attention au départ ! Texte imprimé

Angoulême : Biscoto , 2018
- Pourquoi il siffle, le contrôleur ? ? ? - Mais parce que c'est écrit dans la partition, tout simplement ? ! - Comment ça se fait que parfois il y ait des gouttelettes d'eau qui coulent sur les vitres alors qu'il ne pleut pas dehors ? ? - Ah, ça c'est parce que les contrôleurs sont en train d'égoutter la salade pour les sandwiches de midi, sur le toit ? ! Elisabeth Corblin signe un premier album où l'imagination et la créativité ne connaissent aucune limite. Page après page, ce livre est une invitation à se promener dans un train un peu fantasque dont la destination est inconnue, car l'important ici, c'est le voyage. Chaque wagon est ainsi l'occasion d'une question que tout lecteur aura pu se poser un jour, et à laquelle l'autrice répond en mêlant poésie et nonsense, maniant l'humour et le décalage d'une plume précise et aiguisée. Elisabeth regarde et dessine tous ces voyageurs en proie à des situations incongrues avec justesse et tendresse, dans les moindres détails, et dans des illustrations riches et fournies que l'on prend plaisir à regarder, encore et encore. Le train est décidément le lieu où se rencontrent, (pour longtemps on l'espère) des personnalités farfelues qui forment toute notre humanité. Vive le train !

Cartes Texte imprimé

édition revue et augmentée : x : : Rue du monde , 2018

Des panthères de Perse au premier roi viking de Norvège, de la banquise de l'Antarctique à la joyeuse fête de la boue en Corée, nos yeux n'en finissent pas de s'étonner de la fabuleuse diversité de la nature et des cultures qui font notre planète ! Arbres géants, châteaux fascinants, plats traditionnels, grands artistes... En quelque 6000 vignettes, cet album exceptionnel nous raconte 64 pays du monde à la manière des cartes illustrées des grands explorateurs. Autant d'invitations à en savoir d'avantage sur ces ailleurs et aller à la rencontre de tous les autres humains.

La cerise sur le gâteau Texte imprimé

Paris : Mazarine (Editions) , 2019
Ah, la retraite... On l'attend toute sa vie, on en rêve, et quand elle est enfin là, c'est le pied ! Ce n'est pas Brigitte, retraitée depuis un an, qui dira le contraire. Epanouie comme jamais et pleine d'énergie, elle profite à fond de cette nouvelle liberté bien méritée, multipliant les activités et les projets. Pour elle, ce n'est que du bonheur. Jusqu'au drame : la retraite de son mari ! Car pour Bernard, bourreau de travail poussé vers la sortie à 61 ans, c'est une autre paire de manche. La retraite, ça ne passe pas. Qu'a-t-il donc fait pour mériter ça ? Désoeuvré pour la première fois de son existence, tour à tour déprimé, puis hyperactif insatiable, Bernard vient perturber son épouse, qui coulait des jours heureux et bien remplis. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, ajoutez à cela des voisins insupportables et une famille très envahissante : la retraite ne serait donc pas un long fleuve tranquille ?

Gare à Lou ! Texte imprimé

Paris : Julliard , 2019
Avec Gare à Lou ! Jean Teulé revient à la veine fantastique qui avait fait le succès du Magasin des suicides et laisse libre court à un imaginaire plus débridé que jamais. Comme le disaient Mozart et Shakespeare : " Il est très agréable de jouir d'un don exceptionnel, mais il ne faut pas oublier que c'est une source inépuisable d'embêtements ". A 12 ans, Lou partage absolument cette opinion. Au prétexte qu'elle est en mesure de faire tomber immédiatement les pires calamités sur la tête de tous ceux qui la contrarient, on l'enferme dans un endroit secret en compagnie de militaires haut gradés pour qu'elle devienne une arme absolue capable de mettre en échec les plans malveillants des ennemis du pays ou, pire, d'ourdir de méchantes et sournoises manoeuvres afin de causer des torts effroyables à d'autres nations. De telles occupations n'offrent pas à une adolescente les satisfactions que la vie aurait pu lui promettre. D'autant que son super pouvoir, aussi extraordinaire soit-il, ne fonctionne pas toujours comme prévu. Rien ne pouvait mieux inspirer Jean Teulé que d'imaginer les horreurs qu'un être humain bien disposé peut infliger à ses contemporains.

Pages