Collections

Nouveautés

Filtrer les nouveautés

Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".

Bad man Texte imprimé

Paris : Belfond , 2019


Belfond Noir


On dit que, passé quarante-huit heures, les chances de retrouver une personne disparue sont quasi nulles. Deux jours pour ratisser les bois alentour, frapper à toutes les portes, remuer ciel et terre. Passé ce délai, l'espoir n'est plus permis. Eric, trois ans, a disparu il y a cinq ans. Peu à peu, les affichettes ont jauni, les policiers se sont désintéressés de l'affaire, la vie a repris son cours dans cette petite ville désaffectée de Floride. Pas pour Ben, le grand frère de la victime. Qui ne s'est jamais remis du drame. Qui a vu sa famille sombrer. Mais qui n'a jamais cessé ses recherches. Recruté en tant que magasinier de nuit dans le supermarché même où Eric a disparu, Ben sent que les lieux ont quelque chose à lui révéler. Quelqu'un sait où est son frère, une personne qui prend un malin plaisir à se jouer de lui. Qui ? Le directeur qui n'a jamais collaboré à l'enquête ? Ses collègues auxquels il a accordé trop vite sa confiance ? Mais il y a plus que ça, une présence impalpable, diffuse, qui brouille ses pensées... Qui est ce bad man dont l'ombre inquiétante plane sur la ville ?

Le tout va bien Texte imprimé : Le monde en 2018 vu à travers des titres de presse

Paris : Le Tripode , 2018


Comment faire le portrait d'une année ? Depuis 2014 nous rassemblons les titres de la presse les plus improbables, histoire de rappeler que le monde ne se résume pas aux grands drames et que l'espèce humaine, somme toute, demeurait étonnante. Voici, dans une nouvelle édition, un bilan de l'année 2018. 136 titres de presse de l'année rassemblés dans une anthologie. Reflets d'une société absurde, drôle, malade, sensible, dérisoire, ces titres frisent la poésie et brossent le portrait de notre époque, de son quotidien et de ses excès.

Le chant des revenants Texte imprimé

Paris : Belfond , 2019


Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d'une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l'Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l'amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines. Jojo n'a que treize ans mais c'est déjà l'homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s'occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite soeur Kayla. De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n'ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d'autant qu'il purge une peine au pénitencier d'Etat. Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n'avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l'apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu'il n'était qu'adolescent. Leonie qui vient d'apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d'embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses...

Le trésor perdu Texte imprimé

Paris cedex 13 : Flammarion jeunesse , 2019


Castor romans


Avec son chapeau et son immense loupe, Monsieur Pingouin n'attend plus qu'une aventure pour exercer ses talents. Alors, quand la propriétaire du musée des Objets extraordinaires l'appelle à l'aide, il n'hésite pas un instant. Il ignore encore à quel point la recherche de ce trésor perdu va s'avérer dangereuse...

Le murmure des sorcières Texte imprimé

Paris : L'Ecole des Loisirs , 2019


Neuf


On a beaucoup écrit sur les sorcières. Mais ce qu'on trouve dans les livres n'est qu'un tissu de mensonges. D'abord, contrairement à ce qu'a affirmé un certain Pierre Gripari, il n'y a jamais eu de sorcière qui voulait absolument manger une petite fille à la sauce tomate rue Mouffetard. La raison en est simple : les sorcières sont végétariennes. Vous ignorez sans doute aussi que les sorcières descendent du dragon de Komodo ? c'est d'ailleurs la raison pour laquelle elles naissent avec un balai en guise de queue qui, une fois coupé, leur permet de voler. Lorsque la petite Kaï, contrainte de quitter son île natale, s'installe à Paris avec le reste de son peuple, elle est loin de se douter qu'elle va échanger sa vie avec celle d'une jeune humaine nommée Marie-Astrid...

La vie secrète de Rebecca Paradise Texte imprimé

genève : La joie de lire , 2019


Hibouk


Ursula vit seule avec son père depuis qu'un magicien a fait disparaître sa maman dans une grande boîte... Mensonge ou vérité? Après un déménagement, Ursula arrive dans une nouvelle école. Pas facile de se faire accepter quand on raconte sans cesse des histoires. A moins qu'un allié improbable nous fasse une proposition intéressante...

Autour de Jupiter Texte imprimé

Montrouge : Bayard , 2019


Dans une ferme du Maine, la famille Hurd accueille Joseph à sa sortie d'un centre de rééducation où il a été envoyé après avoir, selon la rumeur, essayé de tuer un de ses professeurs. Mrs Stroud, l'assistante sociale, avertit la famille que ce garçon de 14 ans ne supporte pas de présence dans son dos, ne laisse personne le toucher et ... est le père d'une petite fille de trois mois. Deux jours plus tard, à cause d'un commentaire du chauffeur qu'il juge désobligeant, Joseph descend du bus scolaire. Jack le suit. Une entente silencieuse, presque innée, s'établit entre eux. Désormais, ils feront tous les jours le trajet à pied malgré le froid extrême et la neige. Joseph n'est pas vu d'un bon oeil par tous - notamment le proviseur du collège, Mr. Canton, et un trio de garçons. Mais certains professeurs remarquent ses dons en littérature, en sport et en maths. Jack sait que Joseph a des nuits agitées, trimballe partout avec lui une photo que nul ne peut voir. Un jour, il ose lui demander le prénom de sa fille, Joseph consent à dire qu'elle s'appelle Jupiter. Parce que c'était "leur" planète préférée. La sienne et celle de Maddie, la fille qu'il a aimée. Un soir, au clair de la lune (et de Jupiter), Joseph le taiseux raconte tout aux Hurd. Son père violent qui le battait, son histoire d'amour avec Maddie, jusqu'à la mort de la jeune fille en couches et sa descente aux enfers. Ce soir-là, il leur dit qu'il ne désire qu'une chose : retrouver sa fille. Et les Hurd sont prêts à l'aider...

Nos éclats de miroir Texte imprimé

Ivry : Nathan , 2019


"Chère Anne, ma vie n'est vieille que de quatorze ans et onze mois, pourtant je sais déjà qu'écrire en fait partie intégrante. Alors, dans ce journal, je vais te raconter ce qui m'interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n'oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande soeur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d'enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu'il m'échappe... ou parfois se brise. Je vais te parler de nos éclats de miroir. Les tiens, les miens, les leurs."

Pages