Bibliothèque patrimoniale Villon

Dans cet écrin typique de la IIIe République, vous avez tous rendez-vous avec le patrimoine, que vous soyez chercheur invétéré ou simple curieux.

On y vient du monde entier pour prendre une grande leçon d’Histoire et respirer le parfum incomparable des manuscrits anciens. Dans cet écrin typique de la IIIe République, vous avez tous rendez-vous avec le patrimoine, que vous soyez chercheur invétéré ou simple curieux. 

Fonds & collections… saurez-vous compter jusqu’à 500 000 ?

Une bibliothèque sans livres ? Villon va vous apprendre à vous méfier des apparences. En vérité, ils sont légions, bien cachés derrière leurs fantômes*.

Ici, l’action principale se joue en coulisses, dans le secret des 4 magasins aux allures de galerie souterraine. Des rayonnages à perte de vue pour abriter plus de 100 fonds patrimoniaux (500 000 documents au total), et quelques stars internationales (dont les 4 700 pages de brouillon de "Madame Bovary"). Envoyés spéciaux au service de votre requête, les magasiniers agissent en sous-mariniers et vous livrent, en salle, l’ouvrage, le manuscrit ou le document que vous attendez. Vous pouvez alors vous y plonger, dans la salle de consultation dédiée.

* Le fantôme des bibliothèques n’a rien à voir avec celui de l’opéra…
Dans la langue des bibliothécaires, un fantôme est une petite fiche de renseignements (même pas blanche mais rose…) qui vient garder la place d’un volume dans une étagère, tandis que celui-ci est parti en mission commandée en salle de consultation. 

Ici plus qu’ailleurs… les spécialités-maison avec leur étiquette violette

  • Du précieux. 6 200 manuscrits dont 1 000 manuscrits médiévaux, 600 incunables, 50 000 estampes, 3 000 dessins, 5 000 photographies…
  • Etude in-situ. C’est l’objet n°1. Ici, on recherche, on mène l’enquête, on consulte et on creuse dans le passé. Que vous soyez professionnel ou amateur… A quelques exceptions près, c’est à consommer sans modération, mais sur place uniquement, et sur autorisation pour certains documents ! Outre la salle d’étude et de travail, consacrée aux affaires courantes, la salle de consultation est réservée à l’examen patrimonial d’ouvrages anciens.
  • Conservation et valorisation. Protéger et promouvoir, conserver et faire connaître… Si le patrimoine est ici choyé comme il le mérite, il n’est pas pour autant momifié. Bien vivant, ancré dans la réalité d’aujourd'hui, il se laisse volontiers explorer, avec tous les égards dû à son grand âge.
  • Emprunt de 3000 documents (livres, magazines, DVD) du nouveau fonds spécialisé Beaux-arts et Normandie
  • Restauration. Au sein de nos ateliers, des opérations de chirurgie réparatrice pour les ouvrages aux « gueules cassées ».
  • Numérisation.  L’avenir du passé ! Au sein du labo-photo, on immortalise les documents pour permettre une consultation sur écran, à l’infini et sans menace de détérioration.
  • Reproduction. Nous serons toujours les gardiens de l’original mais savez-vous que vous pouvez être le propriétaire d’une copie ? A Villon, un service de reproduction de documents est à votre disposition.
 

Les services et événements

  • Consultation (encyclopédies, microfilms, collections numérisées, usuels liés au patrimoine et au fonds local, fonds patrimoniaux, fonds local…).
  • Prêt entre bibliothèques (étendu à toutes les bibliothèques municipales ou universitaires de France)
  • Reproduction de document
  • 15 postes informatique (portail, catalogue,  internet, ressources numériques, logiciels, impression)
  • 2 tables tactiles
  • 2 lecteurs de microfilms (pour consultation in-situ)
  • 1 scanner microfilms (pour capturer les meilleures pages sur clé USB)
  • Consultation sur place des documents du Dépôt légal imprimeur
  • Consultation des archives web de la Bibliothèque nationale de France et des archives de la télévision et de la radio françaises collectées par l’Institut national de l’audiovisuel.
  • Accès wi-fi gratuit

 

Petit manuel pratique à l’usage du chercheur

  • Un chercheur sachant chercher se munit toujours d’une pièce d’identité, indispensable pour pouvoir consulter.
  • Un chercheur sachant chercher doit savoir demander de l’aide ! Faites-vous accompagner d’un bibliothécaire qui vous indiquera la marche à suivre (fiche de renseignement, fantômes) et vous orientera dans vos recherches.
  • Un chercheur sachant chercher est également prévoyant et organisé ! Pour consulter les documents précieux de la réserve (manuscrits, estampes…), il doit faire une demande d’autorisation préalable 15 jours avant sa venue en salle de lecture. Faire ma demande.
  • Un chercheur sachant chercher doit pouvoir faire preuve de patience au besoin, en cas d’affluence.
  • Un chercheur sachant chercher doit apprendre à adopter les gestes fondamentaux pour entourer les documents patrimoniaux du soin qu’ils méritent. (cf. conditions de consultation)

 

Fermeture exceptionnelle de la bibliothèque le mardi 26 septembre pour la journée.

Horaires d’ouverture

• Lundi 13h -18h
• Mardi 13h -18h
• Mercredi 10h -18h
• Jeudi 13h -18h
• Vendredi 13h -18h
• Samedi 10h -18h