Fonds littéraires

De Barbey-d’Aurevilly à Raymond Queneau, d’Alphonse Allais à André Gide, d’Alexis de Tocqueville à Flaubert, de Pierre Corneille à Guy de Maupassant… Au-delà de l’image d’Epinal de ses verts pâturages, la Normandie a fait éclore au fil des siècles une pléiade d’écrivains de génie. Dépositaires toutes désignées, nos collections patrimoniales sont parcourues par l’empreinte de quelques-unes de ces grandes plumes locales.

Gustave Flaubert : ses making-of

Rouen nouvelles bibliothèques - Portrait de Gustave Flaubert

 

On fait d’ordinaire peu de cas de nos brouillons. Invariablement, leur insignifiance les mène, d’un shoot rageur, dans le fond de nos corbeilles à papier. Les brouillons dont on parle ici valent pourtant tout l’or du monde. Pourquoi ? Parce qu’ils éclairent encore et toujours des chefs-d’œuvre éternels, dont on n’aura jamais fini de percevoir toute la complexité.

C’est Caroline Franklin-Groult, nièce du grand écrivain, qui, en 1914, alluma la mèche. Par son inestimable don des manuscrits de "Madame Bovary" et de "Bouvard et Pécuchet", elle posa les bases d’une collection qui, depuis lors, n’a cessé de s’enrichir. Aujourd'hui, c’est un fonds inégalé pour réaliser l’échographie d’une œuvre en gestation. Manuscrits définitifs, brouillons, documents préparatoires à "Bouvard et Pécuchet" ... autant de traces scellées par le secret, auxquelles on a pu enfin redonner la parole le 9 mai 1930, 50 ans jour pour jour après la mort de Flaubert.

Depuis, la bibliothèque Villon a fait de tout ce qui touche à l’écrivain, une spécialité. Elle possède ainsi 227 lettres envoyées ou reçues par Flaubert, des brouillons incomplets, ainsi que des notes préparatoires à "Salammbô", à "La tentation de Saint-Antoine", au "Château des cœurs" et au "Sexe faible". Sont ici conservés également les archives de Faubert et de la famille, celles de Croisset, des notes de lectures, et même des devoirs scolaires. Un copieux Flauberilège !

Fonds Pierre Corneille : « la Pie qui chante »

Notre voisin de la rue de Pie fait figure de membre honoraire de nos collections. Principalement constitué par l’un de ses grands admirateurs, Edouard-Mélite Pelay, le fonds Pierre Corneille rassemble un nombre pléthorique de volumes du tragédien-poète, dont quelques éditions originales rares. Il nous a été légué en 1917.

 

Fonds Guy de Maupassant : lettres à un Bel-Ami

Ne ratez pas la correspondance ! Celle entre Guy de Maupassant et l’impératrice du Tout-Paris lettré est à Villon. Son nom résonne encore dans les salons : Comtesse Potocka. Leur relation épistolaire, teintée d’un soupçon de mystère et d’ambiguïté, est une source essentielle pour mieux comprendre l’auteur de "Boule de suif". Nos collections détiennent également la correspondance « bobologique » de Maupassant avec son médecin : le Dr Cazalis.

Fonds André Gide : sa vie, son œuvre

Avec ses pièces rares et uniques, ce fonds témoin nous fait entrer dans les p'tits papiers d’un auteur majeur du tournant du XXe siècle.

Un cordonnier bien chaussé

Notre fonds André Gide (1869-1951) tient d’abord en une bibliothèque : la sienne ! On découvre ici en quoi consistait la lecture d’étude ou de chevet de l’auteur de "La symphonie pastorale" : un lecteur de son temps, à l’affût de la plume alerte de ses contemporains. Parmi les pièces clés de sa bibliothèque privée, de nombreuses parutions de « confrères », dédicacées à l’attention d’« André » ; et dans sa boîte à courrier, la correspondance-fleuve et beau-fraternelle entre André Gide et Marcel Drouin.

Quand un « gidophile »  s’en mêle…

En 2011, puis en 2013, ce fonds s’est enrichi de deux donations exceptionnelles d’un collectionneur passionné : Philippe Monart. Au rayon des pièces d’exception, il lègue notamment une édition originale de "Salammbô" (1863), une lettre autographe de Guy de Maupassant, des lettres manuscrites de l’auteur, des éditions limitées et des ouvrages ornés de reliures d’apparat. Et au rayon des curiosités, un meuble de grande valeur symbolique : son pupitre d’enfant, sur lequel le jeune André Gide fit ses premières dictées de futur génie de la littérature contemporaine.