Parcours thématique

Femmes et famille : leurs secrets, leurs destins, leurs héritages

Toutes les familles abritent des secrets qui pèsent sur des vies entières, qui se transmettent d’une génération à l’autre et qui constituent la mémoire familiale.
A travers ces Histoires, nous découvrons le destin de ces femmes et les liens qui les unissent.






Filtrer par
























































L'ancêtre en solitude











Paris : Seuil , DL 2015 ; 27-Mesnil-sur-l'Estrée : Impr. CPI Firmirn-Didot + [Janvier] 2015









Cadre rouge









Récit de trois générations de Guadeloupéennes, du milieu du XIXe siècle aux orées du XXe siècle. Le réalisme du quotidien est enchanté par les pensées et les sentiments de ces femmes dont l'ancêtre était esclave. Les personnages baignent dans un univers mystérieux où errent des ombres et des démons, mêlés aux restes de la religion chrétienne. ©Electre 2015























Maine











Paris : Rue Fromentin , 2013















C'est le dernier été pour Alice, 80 ans, et sa famille dans le Maine, avant de céder la maison familiale emplie des souvenirs de cette immigrée irlandaise. C'est aussi le moment des aveux, et les tensions se révèlent entre cette femme sensible mais froide et ses deux filles, autour d'un secret qui ronge la vieille dame depuis des années.

























L' île des oubliés











Paris : Editions les Escales , 2012















A la recherche de son histoire familiale, Alexis, une jeune Anglaise, se rend en Crète dans le village natal de sa mère. Elle y apprend que son arrière-grand-mère est morte dans une colonie de lépreux proche du village. Pourquoi sa mère a-t-elle rompu avec son passé ? Alexis veut connaître les secrets de ses ancêtres.























Les Traversées











Paris : Ed. Denoël , 2012















Minuit. C'est le bout du voyage, quand la route finit dans la mer. La terre s'arrête là, brutalement descendue du ciel, suspendue dans un éparpillement de mille éclats rocheux. Clara baisse sa vitre pour aspirer les parfums de sable mouillé et de lande, elle éteint la radio et guette le bruit en contrebas. La mer invisible. Après la mort de sa grand-mère, qui brise d'un coup des années de silences, de secrets et d'absences, c'est dans sa maison du littoral, battue par les tempêtes, que Clara va tenter de comprendre et dénouer l'histoire familiale. Trois générations de femmes face à la violence des sentiments, le poids de la transmission, le choix de la traversée ou de l'abandon..

























Ce que je peux te dire d'elles
















1968-....











Paris : R. Laffont , 2013















Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n'aime pas ça : les coups de fil au petit matin n'annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c'est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d'un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas que sa fille était enceinte. Et puis un garçon, le premier au bout de cette lignée de filles, quelle histoire... Dans le train qui la mène de Toulouse vers Paris, le trac au coeur, Blanche relit les carnets de moleskine destinés à Violette où, remontant le temps, elle a essayé de se souvenir de tout, tout ce qu'elle peut lui dire d'elles. Mais Violette l'attend-elle encore au bout de ce chemin à la fois heureux et cabossé ? Portés par une écriture ultrasensible, où sous l'apparente douceur du cocon familial gronde la violence des sentiments, on est entraînés dans l'histoire de Blanche, celle de quatre générations de femmes, des années 1950 à nos jours. De la minuscule bicoque d'un petit village des Pyrénées aux ateliers de la maison Balaguère, haute couture, à Toulouse, Blanche recrée ce petit monde que les accidents de la vie, et certains choix, ont rendu presque exclusivement féminin. Il y a d'abord Anna, la grand-mère, qui a élevé ses trois petites-filles, Angèle, Justine et Babé, tôt privées de mère. Angèle, la mère de Blanche, la magnifique, brillante et si fragile Angèle, journaliste à La Dépêche du Midi ; Justine l'indépendante, la féministe, la couturière aux doigts de fée qui, partie de rien, va créer sa propre maison et devenir la coqueluche des élégantes Toulousaines ; la douce et vaillante Babé, pilier de cette famille bien peu conventionnelle dans laquelle grandit Blanche. Sans père (il est mort avant sa naissance) mais avec trois mères, avant de devenir, à son tour, la mère sans homme de Violette... Chaleureux et coloré comme une promenade dans la Ville rose (ou comme une collection de Justine...), le roman de cette tribu de femmes émancipées avant l'heure explore avec autant de tendresse que d'acuité toute la complexité des liens maternels.
































Le coeur des louves











Arles (Bouches-du-Rhône) : Rouergue , 2013









DoAdo;1622-6550









Célia et sa mère, une auteure à succès en panne d'inspiration, reviennent vivre dans la maison de sa grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu de montagne. Mais leur retour semble raviver des histoires enfouies. Ce roman flirte avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.























Le bruit des silences











Paris : Lattès , 2013















Lorraine, fraîchement divorcée, vit à Paris avec ses deux enfants. Fleuriste travaillant pour sa meilleure amie, elle retrouve Cyrille, un ami d'enfance, en qui elle voit un nouvel amour. Mais Cyrille ne lui rend pas ses sentiments. Suite à cet échec, elle va plonger dans son enfance et enquêter sur les secrets de sa famille afin de mieux comprendre la femme qu'elle est devenue.














Pages