Parcours thématique

Tout savoir sur internet en 3 clics

En quelques années, internet et les produits numériques (tablettes, téléphonie, ordinateurs…) sont devenus incontournables dans notre quotidien. Venez découvrir cet outil qui dérange, intrigue, fait peur…et parfois même, nous rend service !

© Alex Eylar Flickr CC






Filtrer par































































Le livre noir des géants de l'Internet : espionnage généralisé, vol de données, exploitation, destruction d'emplois, etc.
















1978-....











Blois : Tatamis , 2014






Essai






La puissance de calcul et les capacités de stockage de données vont croissantes et rendent une poignée de gens milliardaires tandis que l'immense majorité s'appauvrit, surtout parmi les classes moyennes. L'auteur dénonce les entorses aux principes humains et éthiques des géants de l'Internet (Google, Facebook, Amazon, Apple) comme des secteurs de la finance ou de l'assurance.





















Une contre-histoire de l'internet (DVD)











[s.l.] : Arte DVD à la demande , 2013















Retour sur l'émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, nés en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales. Internet a été créé par des hippies tout en étant financé par des militaires ! Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C'est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l'arène politique. RÉSEAU SOUS SURVEILLANCE : Richard Stallman, l'inventeur des logiciels libres, Rick Falvinge, créateur du Parti pirate suédois (le premier du genre au monde) ou Julian Assange, fondateur de WikiLeaks reclus dans l'ambassade d'Équateur à Londres : au fil des entretiens avec ces militants de la liberté 2.0, les auteurs du documentaire dénoncent avec humour et vigueur les tentatives de régulation d'Internet par les gouvernements et les multinationales, et dévoilent le rapport souvent conflictuel qui persiste entre les acteurs de la culture web et les pouvoirs publics. Hébergeurs, fournisseurs d'accès ou simples internautes, tous sont susceptibles de se retrouver dans le collimateur de la justice, voire même des services secrets, sous couvert de protection des droits d'auteur et de la défense de la sécurité nationale. Une contre-histoire de l'Internet montre comment ces hackers, plus pionniers du Web que pirates, ont été dépossédés d'un espace d'échange qu'ils ont contribué à développer, par des États et des entreprises soucieux de transformer la Toile en réseau sous surveillance.














Pages