Recherche

Recherche Catalogue

Limiter la recherche àAfficher les limiteurs de recherche

Trier par

Filtres sélectionnés

Votre recherche a retourné 14 résultat(s)

Pages

Patrimonio (CD)

Auteur(s) 
1976-...
Editeur 

: L'Autre Distribution , 2012


Katia Guerreiro soigne les meurtrissures de l'âme comme elle panse les plaies du corps . Depuis dix ans, et le succès de l'album Fado Maiaor qui la révéla aux oreilles du monde entier, Katia Guerreiro incarne mieux que tout autre la voie
+ d'info Ajouter au panier

Rua de emenda (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Arles : World Village , 2015


Antonio Zambujo, numéro un des ventes au Portugal, présente son nouvel et sixième album. Un événement attendu par tous les amateurs de ce chanteur à la voix sensuelle et chaleureuse qui livre avec son quintet une interprétation du fado entre jazz cool et bossa nova.
+ d'info Ajouter au panier

Feeling alive (CD)

Editeur 

Arles : Neuklang , 2014


" Agathe n'est pas seulement une bonne chanteuse, c'est également une très bonne musicienne. Ses talents de productrice et d'arrangeur la place bien au-devant de la mêlée ". Fred Wesley Feeling Alive, le titre éponyme de l'album est la déclaration d'amour d'Agathe à la musique. Rejoint par le trompettiste Nicolas Folmer et Fred " Mr Funk Trombone " Wesley, les deux invités de l'album, le titre s'envole vers un arrangement à l'unisson avec une fabuleuse musicalité. Une musicalité qui traverse l'album de bout en bout. Passion, engagement et talent caractérisent la jeune chanteuse - Agathe Iracema. Fille d'un bassiste brésilien, Agathe grandit à Paris. Elle connait les scènes parisiennes avant de savoir lire et écrire. Depuis sa prime enfance, elle vit et respire la musique. Se réveillant avec Caetano Veloso et s'endormant au son de la trompette de Miles Davis. Elle traverse son enfance en chantant et en dansant. Peu d'argent pour payer une baby-sitter, ses parents l'emmène à tous les concerts - heureusement. A 14 ans, elle prend part à un atelier dirigé par Sheila Jordan ; la grande Dame du Jazz tend l'oreille : " J'ai entendu Agathe pour la première fois lors d'une master class à Paris. J'ai été époustouflée par son fantastique talent. C'est pour moi une vraie star en devenir. " Cette bénédiction donnera à Agathe la force de dire à 14 ans : " C'est ce qu e je veux faire de ma vie : je veux chanter ". Aujourd'hui la chanteuse vit pour la musique. Que ce soit sur les scènes de Festivals ou des concerts en club, Agathe saisit chaque occasion pour partager son profond amour pour la musique. Avec ses compositions et des standards du jazz aux arrangements fascinants, il arrive fréquemment que le public la rejoigne pour des sessions de chorale improvisée : " la musique est un langage universel ".
+ d'info Ajouter au panier

Made in Brazil (CD)

Auteur(s) 
1960-...
Editeur 

Paris : Concord Music , 2015


"Made in Brazil" est une première puisque c'est la première fois qu'Eliane enregistre un album dans son pays natal depuis 1981, date de son arrivée aux Etats- Unis. Pour ce projet, Elias se montre incontournable : elle produit, compose, écrit les textes, signe des arrangements, joue du piano et chante. Avec ses coproducteurs Steve Rodby et Marc Johnson (son bassiste/partenaire musical), Elias "rentre a` la maison" et réunit un casting de rêve : elle recrute de merveilleux musiciens brésiliens dont Marcelo Mariano (basse électrique), Marcus Teixeira et Roberto Menescal (guitares), Edu Ribeiro et Rafael Barata (batterie), ainsi que les percussionnistes Mauro Refosco et Marivaldo dos Santos. Pour ce qui est du répertoire, "Made in Brazil" contient six compositions personnelles d'Eliane Elias, plus deux standards signés Ary Barroso, deux classiques de la plume de Roberto Menescal, ainsi que deux diamants célébrissimes écrits par Antonio Carlos Jobim. Elias, qui signe tous les arrangements des titres de base, explique qu'elle a souhaité réunir sur "Made in Brazil" pas moins de trois générations de compositeurs brésiliens. Il ne s'agit pas d'un album rétro, c'est un disque très contemporain même si vous y trouvez toute la tradition, toute l'authenticité du Brésil ; ce sont des musiques du monde avec un ADN brésilien. "Made in Brazil" est destiné à devenir un classique du Brésil au 21ème siècle, avec des rythmes bossa et samba qui palpitent à son coeur, des harmonies qui vous clouent sur place, des textes sensuels... le tout accentué par la voix captivante d'Elias et souligné par son incroyable flair pianistique.
+ d'info Ajouter au panier

Até ao fim (CD)

Auteur(s) 
1976-...
Editeur 

[s.l.] : Kg Productions , 2015


Ce nouveau disque est produit par le musicien portugais Tiago Bettencourt, qui a également composée la musique de certains morceaux. C'est un don : Katia Guerreiro soigne les meurtrissures de l'âme comme elle panse les plaies du corps. À 35 ans, la Portugaise poursuit une carrière en double : médecin spécialisée en ophtalmologie le jour et chanteuse dédiée au fado la nuit. Entre ses deux passions, la jeune femme grandie dans les Açores a choisi de ne pas choisir. Depuis 12ans, et le succès de l'album Fado Maiaor qui la révéla aux oreilles du monde entier, Katia Guerreiro incarne mieux que tout autre la voie originelle du fado, le cercle des rigoureux amateurs l'ayant adoubée, jusqu'à la comparer à l'incomparable Amalia Rodrigues. Mais plus que la lettre, c'est l'esprit qu'elle a retenu de cette référence majuscule : une spiritualité à chaque ligne, d'une phrase exacerbée à des confidences chuchotées, des textes ancrés dans cette tradition, des histoires d'amour qui finissent mal, ces maux bleus qui raisonnent du plus subtil écho. Ceux de l'intranquille Fernando Pessoa, du plus contemporain António Lobo Antunes, deux des poètes lisboètes qu'elle a visités. Les yeux fermés, les mains nouées derrière le dos, Katia Guerreiro en offre pourtant une version qui transcende les clichés du genre, osant même ouvrir les horizons en conviant des artistes tels que le sambiste Martinho Da Vila et la diva Amina Alaoui. La saudade brésilienne comme le tarab marocain rappelle le destin tragique du fado, sujet à de longs blues atemporels. Tous ne font que d'autant mieux souligner son talent, une technique sans faille mais une corde sensible, sur un fil, au bord du précipice, un drame intime qui renvoie à l'universel, des éclats d'âme qui font chavirer coeurs et corps.
+ d'info Ajouter au panier

Epistola (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[s.l.] : Galileo Music , 2015


Après 6 albums acclamés aussi bien par le public que par la critique, Carmen Souza et Théo Pascal sortent "Epistola", un album composé de huit titres originales et trois reprises, "Moonlight serenade" de Glenn Miller, "Cape verdean blues" d'Horace Silver pour lequel Carmen a écrit des paroles, et "Mira me Miguel", une chanson traditionnelle du Nord Est du Portugal. Pour ce nouvel album, Carmen Souza souhaitait être présentée avec Théo Pascal qui a été le premier à découvrir et à croire en son talent et qui a toujours été derrière elle comme un mentor, compositeur, producteur... composant la moitié de la musique sortie sous le nom de "Carmen Souza". "Epistola" est un album enregistré entre Londres, Lisbonne et New York et "une lettre particulière, des sonorités adressées à quiconque est ouvert à les recevoir". Influencés entre autre par Fela Kuti et Ornette Coleman, tout en gardant à l'esprit l'importance de créer leur propre voix, leur propre identité qu'ils appellent "jazz organique". "Epistola" est une délicieuse recette mêlant racines africaines / cap-verdiennes et jazz.
+ d'info Ajouter au panier

Herança (CD)

Auteur(s) 
1975-....
1993-....
Editeur 

[s.l.] : Lusafrica , 2015


Un nouvel album résolument capverdien, énergique et dansant, qui donne la part belle au funana, ce rythme cap-verdien très up-tempo, avec notamment des titres comme Maria di Lida, Sabi di Más, ou Ness Tempo di Nha Bidjissa. 'album contient également 3 belles rencontres : avec Naná Vasconcelos, le poète musicien brésilien sur le titre de l'album Herança, avec Richard Bona sur Barca di Papel, co-écrit par Bona et Lura, et avec Elida Almeida, la star montante de la musique cap-verdienne sur le titre Nhu Santiagu.
+ d'info Ajouter au panier

III (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[s.l.] : Glitter Beat , 2015


La fanfare brésilienne originaire de Sao Paulo débarque avant la Mundial de futebol avec "Ocupai", un nouvel album afrobeat. Le second disque de Bixiga 70 reprend les ingrédients du premier disque, publié en 2011 au Brésil. Ce disque est un voyage entre le continent africain et sud-américain. Une invitation à la danse dans la moiteur d'une nuit d'été.
+ d'info Ajouter au panier

Moura (CD)

Auteur(s) 
1979-...
1930-...
Editeur 

[s.l.] : Universal Music Portugal , 2016


Sixième album qui reprend avec une émotion chaude et vibrante les traditions du fado mais qui le rend toute fois accessible à un public généraliste. Il n'y a pas de voix fado comme celle d'Ana Moura. C'est une voix qui déambule librement dans les recoins de la tradition, mais qui creuse d'une manière très personnelle l'étendue de cette forme de chanson née à Lisbonne. Et aussi, prend le temps de draguer les musiques pop avec élégance. Ce qui la distingue des autres, cependant, n'est pas seulement ce timbre profond et sensuel - peu sont capables de le reproduire -, mais surtout cette habileté à transformer immédiatement en fado toute mélodie à laquelle Ana prête sa voix. La carrière d'Ana Moura est actuellement la plus vibrante, la plus florissante, de tous les interprètes de son pays, comme en témoignent quelques 300 000 disques vendus, une douzaine de récompenses (dont deux prix Golden Globe, deux Prémio Amália et sa nomination 'Best Artist' aux 'Songlines Music Awards'), et sans oublier ses collaborations avec les icônes de la musiques que sont Prince, The Rolling Stones, Caetano Veloso, Gilberto Gil ou encore Herbie Hancock.
+ d'info Ajouter au panier

Pages