Recherche

Recherche Catalogue

Limiter la recherche àAfficher les limiteurs de recherche

Trier par

Filtres sélectionnés

Votre recherche a retourné 11 résultat(s)

Pages

Afya (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[France] : CSB Productions , 2014


Oui. Sidi Bemol... tout simplement, mettant de côté le titre honorifique de "Cheikh". Toujours humble et charismatique, lui qui a maintenant des cheveux gris, n'a pas perdu son ironie corrosive, son esprit bouillonnant, ni son oeil pétillant, mais il a choisit d'intituler cet album f́ya, qui en algérien signifie sérénité, paix, élévation, chaleur, lumière.
+ d'info Ajouter au panier

Emmaar (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[S.l.] : Wedge , 2014


Tinariwen est le groupe Touareg par excellence, un groupe aujourd'hui mythique tant il représente depuis le début des années 2000 la culture Touareg au Mali et bien au-delà des frontières du pays. Un groupe aux influences multiples, bien que basé avant tout sur sa propre culture, qui mélange aujourd'hui le blues et la musique traditionnelle (Assouf) au rock. En effet, la formation a pour la première fois enregistré un album loin de ses terres (dû aux évènements), dans le désert du Mojave en Californie. Un album sur lequel on retrouve nombre d'invités prestigieux tels que Josh Klinghoffer (guitariste des Red Hot Chili Peppers), Matt Sweeney (guitariste de Chavez), Fats Kaplin (violoniste et steel pedal de Nashville) ainsi que le poète Saul Williams. Si l'on rajoute à cela un ingénieur du son de Nashville qui a l'habitude de travailler avec Jack White, vous obtenez un rock hypnotique aux guitares ensorcelantes, d'une expression rare.
+ d'info Ajouter au panier

Dawar (CD) : La langue invisible

Editeur 

Arles : Full Rhizome , 2015


Depuis près de 40 ans et un certain enregistrement soliste pour harmonia mundi, Djamchid Chemirani (né à Téhéran en 1942) a poursuivi son cheminement avec, à ses côtés, deux fils : Keyvan et Bijan. Chacun a fait sa culture, parcouru divers univers sonores, nourri son métier de musicien. Mais ils n'ont eu de cesse de revenir au grand oeuvre commun : élaborer une langue rythmique universelle. Dawâr, c'est le bout du chemin : jamais encore les Chemirani n'avait atteint une telle limpidité du son issu de la fusion de leurs trois frappes ; c'est par la conscience jubilatoire de l'oeuvre engendré ensemble, qu'ils rejoignent l'expérience spirituelle si présente dans la culture iranienne. Cet album inaugure une ligne éditoriale harmonia mundi spécifiquement consacrée aux musiques classiques du monde.
+ d'info Ajouter au panier

Barbara - Fairouz (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Arles : Accords Croisés , 2014


Après "Princesses du Chant arabe", sorti en 2012 (AC144), Dorsaf Hamdani élargit son univers musical avec ce nouvel album, en explorant l'héritage de l'une des plus grandes chanteuses du monde arabe, Fairouz et de celui de la mythique française Barbara. Pour la direction musicale du projet, Accords Croisés a fait appel à l'accordéoniste français Daniel Mille qui est entré dans ce projet avec son naturel audacieux et attentif. Le résultat de leur collaboration : six chansons de Barbara et six de Fairouz, avec des arrangements épurés, un mélange de deux univers anticonformistes, chacun dans sa propre culture. Dorsaf est déjà entourée de Mohamed Lassoued au violon et à l'oud et de Lotfi Soua aux percussions. Pour compléter la formation, Daniel Mille a choisi Lucien Zerrad à la guitare qui, outre ses qualités d'instrumentiste, va apporter aux arrangements son inspiration de musicien transméditerranéen. Travailler sur l'héritage de ces deux artistes a aussi été un chemin fécond pour Dorsaf Hamdani. Comme si, au-delà du temps, des langues et de la mer, le chant unissait une famille de femmes libres et singulières.
+ d'info Ajouter au panier

Alone (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Arles : World Village , 2015


Groupe étroitement mêlé à Tinariwen, Terakaft, dont le nom veut dire "la Caravane" en tamasheq, est aujourd'hui incarné par les deux guitar heroes "Diara" et "Sanou", maîtres de la transe du désert. Ce nouvel album, produit par Justin Adams qui possède une expérience unique de la culture touareg, est la preuve irréfutable que ce blues-rock du Sahara, qui contient une intense énergie pétrie de nostalgie et d'émotion, porte aussi en lui une pulsion de danse incandescente.
+ d'info Ajouter au panier

Taziri (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Arles : World Village , 2015


Explorateur de son propre univers qui s'affranchit habilement des étiquettes formatées et des fantasmes de métissages, Titi Robin emprunte ici le chemin de crête des contours de la Méditerranée avec à ses côtés Mehdi Nassouli, un compagnon de route éclairé qui apporte sa science des musiques marocaines. Les mélomanes pourront reconnaître dans Taziri l'héritage d'autres musiques multiséculaires comme la source africaine d'où a surgi le blues. Mais à dire vrai l'alchimie esthétique de l'album, entre danses et douce nostalgie, va bien au-delà. C'est aussi un voyage initiatique et un manifeste philosophique, car à travers la radicalité artistique de son auteur on y entend l'éternelle beauté du monde.
+ d'info Ajouter au panier

Myriad road (CD)

Auteur(s) 
1964-....
Editeur 

[s.l.] : Mi'ster Productions , 2015


Pour la première fois de toute sa carrière Natacha Atlas signe un album de Jazz ou ses mélopées orientales s'épanouissent sans retenue. Natacha Atlas a été découverte par le grand public lors sa consécration aux Victoires de la Musique en tant qu'Interprète Féminine de l'année 2000. Labélisée "chanteuse orientale" dès le début des années 90 lorsqu'elle officiait dans les clubs londoniens au sein de l'électro multiculturelle du mythique "Transglobal underground" dont elle fût la voix de 1991 à 1998, Natacha Atlas fait de son mieux pour ne pas décevoir son public qui l'aime dans ce rôle. Sauf que d'année en année, malgré des tournées extraordinaires, notamment en première partie de Led Zeppelin, Natacha ne se reconnaît plus. Elle se laisse piéger par ce qui fit son succès et c'est le 3 Novembre 2001 à l'Olympia qu'elle explosera en plein vol, n'assumant plus ce statut foncièrement communautaire qui l'enferme et qui ne lui va plus. 15 ans plus tard elle croise la route du musicien, compositeur et producteur Ibrahim Maalouf. "Un retour qui - selon Ibrahim Maalouf - risque de désorienter ceux qui voient encore en Natacha celle qui murmure "Mon amie la rose", se déhanchant dans l'une de ces robes multicolores à paillettes. Mais pour tous ceux qui n'ont pas de mal à imaginer un orient différent, plus en phase avec le monde d'aujourd'hui, cet album semblera tout à fait évident."
+ d'info Ajouter au panier

Pages