Recherche

Recherche Catalogue

Limiter la recherche àAfficher les limiteurs de recherche

Trier par

Auteur

Mots-clés

Votre recherche a retourné 478 résultat(s)

Pages

French Kiwi Juice (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Paris : : Roche Musique , 2017

FKJ, artiste emblématique du label Roche Musique, dévoile son premier album French Kiwi Juice et nous invite dans son monde. Toujours titulaire d'un groove clairement identifiable, le multi-instrumentiste à l'élégance rare annonce le retour des beaux jours avec des titres aux allures décontractées mais pas moins sophistiquées. Hommage à ses idoles, affirmation de sa maturité musicale, FKJ alterne les titres en s'inspirant de la black music et du jazz, avec cette touche électronique qui rend sa patte incomparable. Un univers chaud, rassurant et sensuel. Le musicien hors pair lie aux claviers rétro des riffs lancinants. Les voix et surtout celle du maître oscillent habilement entre sensibilité et sensualité. Les basses sont rythmées, balancées et profonde apportant la structure fondamentale à un ensemble déjà bien construit. FKJ n'oublie rien et joue aussi avec la soul en utilisant ses cuivres sur des titres comme Canggu ou Joy. Ses questionnements d'enfant (Why Are There Boundaries), ses joies (Blessed & Joy), ses voyages (Go Back Home & Canggu), le Franco-Néo-zélandais se livre dans un album intimiste et profond, et fait parler la musique comme langage universel. La musique a toujours occupé une place centrale dans la vie de l'artiste : très jeune, il compose ses chansons et enregistre la première à 14 ans dans le studio de son oncle. Cet autodidacte multi-instrumentiste contrôle tout du studio à la scène, il alterne entre guitare, piano, saxophone, basse et bien d'autres, donnant lieu à des performances live de haut vol. Travaillant comme ingénieur son dans les cinémas auparavant, le musicien accompli sera révélé en 2013 par son single «Lying Together». Deux EPs («Time For A Change» et «Take Off») suivent ce premier succès et vont accroitre sa notoriété à l'internationale. Aujourd'hui, FKJ se produit en Asie, en Amérique du Nord ou encore en Europe et repartira très bientôt pour une tournée aux Etats-Unis.
+ d'info Ajouter au panier

Nova tunes 3.5 (CD)

Editeur 

Paris : Nova Records , 2017


Alors que Nova s'apprête à fêter ses 35 années de défrichage tout azimut, le numéro 3.5 des Nova Tunes ne déroge pas à la vocation de cette collection : offrir à des oreilles toujours plus exigeantes le meilleur de la playlist de Radio Nova de ces derniers mois. Chaleur, éclectisme, surprises, détours et obsessions musicales des programmateurs de Radio Nova, toujours tournés vers les sons nouveaux, les mélodies imparables, les arrangements spectroscopiques qui font l'unicité de Grand Mix de Radio Nova. Et comme la période est sombre, la Nova Tunes 3.5 choisit de s'afficher dans des couleurs chaleureuses, promesses de jours meilleurs.
+ d'info Ajouter au panier

Buddha bar clubbing (CD) : vol.2

Editeur 

Paris : George V Records , 2017


Copié mais jamais égalé depuis plus de 20 ans pour son ambiance Lounge, le Buddha-Bar est également précurseur des musiques World et Electro. Que ce soit avec Claude Challe à la fin des années 90, ou aujourd'hui avec Ravin, l'électro a toujours eu une place particulière dans la sélection musicale du Buddha-Bar. C'est donc naturellement que George V Records a décidé depuis l'année dernière de mettre l'accent sur le côté club en lui dédiant une compile 100% Electro. Pour ce deuxième opus, DJ Ravin, dj résident depuis l'ouverture et ambassadeur des soirées Buddha-Bar à travers le monde a sélectionné le meilleur de l'electro deep aux accents sud-américains. Vous y retrouverez des titres résolument deep, riches en sonorités péruviennes, brésiliennes colombiennes ou argentines. Comme à son habitude, Ravin vous fera découvrir des talents comme Christos Fourkis avec le titre "Doumasi" ou Damian Lazarus & the Ancient Moons, les sublimant au tube d'Adriatique "Soul valley".
+ d'info Ajouter au panier

Stereo 7 (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[s.l.] : Chinese Man Records , 2015


Scratch Bandits Crew est un duo formé de Supa-Jay, fondateur et compositeur du groupe, et de Syr, turntablist chevronné et dépisteur de samples. Après douze ans d'existence, fort de leurs singularités créatrices, les Scratch Bandits revisitent aujourd'hui leurs fondamentaux dans un retour aux sources bodybuildé, où samples seventies, beats Hip-Hop, basses Electro et instrumentations Jazz s'entrechoquent dans une signature musicale unique. Les premières ébauches naissent au fil de la tournée précédente, qui au delà de l'Europe, fait escale en Amérique et en Asie. Des créations spontanées et empruntes de l'énergie du live, nourries par des échanges culturels sans cesse renouvelés, des activistes Hip Hop taïwanais aux improbables disquaires indiens. De retour dans leur studio lyonnais, entre additionnels acoustiques et synthèse électronique débridée, les deux scratch-musiciens ont su transformer leurs compositions brutes en un véritable travail d'écriture musicale. Un Hip-Hop mutant, sensible et sur-vitaminé, appuyé par la : présence inédite dans leur discographie de MC's internationaux: Gavlyn / Oh Blimey / Blitz the Ambassador / Cyph4 / Blake Worrell / A State Of Mind (A.S.M) / Taiwan MC / Youthstar, et toujours mis en image par le graffeur Brusk et le motion designer Icecream.
+ d'info Ajouter au panier

Ratchet (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Paris : Xl Recordings , 2015


Impossible de passer à côté du phénomène Shamir. Depuis la parution de son EP 'Northtown', le jeune prodige de Las Vegas ne cesse de faire parler de lui aux quatre coins de la planète avec un univers qui n'appartient qu'à lui. Pur produit de la génération shuffle, le jeune homme ne s'embarasse pas avec les étiquettes et mélange tout ce qu'il aime : la voix haut perchée de Jimmy Somerville avec l'électro-pop taillée pour les dance-floors de LCD Soundsystem et reprend sans complexe la star de la country Miranda Lambert tout comme du gospel. A seulement 20 ans et une personnalité déjà très affirmée, c'est donc peu dire que son premier album est attendu. Sur 'Ratchet', disco, house, R&B, hip-hop et soul s'entrecroisent pour un résultat foncièrement pop. Il transcende les genres avec une simplicité fascinante et sa voix unique habite ses textes évoquant principalement son enfance dans une ville tentaculaire comme Las Vegas. Il suffit d'écouter 'On The Regular' pour voir comment Shamir joue avec ses influences hip hop et électro ; ou 'Call It Off', mêlant dance et house pour créer une pop débridée promise à un avenir radieux sur le dance-floor.
+ d'info Ajouter au panier

Chaosmosis (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

[S.l.] : First International , 2016


Après avoir fait ses armes comme batteur pour The Jesus & Mary Chain, Bobby Gillepsie a fondé il y a plus de 30 ans le projet rock PRIMAL SCREAM. A la croisée de l'indie pop, du garage et de la dance, les sonorités explorées par PRIMAL SCREAM en font un des groupes les plus visionnaires de sa génération. Aux côtés de ses pairs New Order, ils forment à l'aube des années 80 les premiers instigateurs de l'acid house en Angleterre ! Après trois décennies et dix albums plus précurseurs les uns que les autres, les écossais reviennent avec le surprenant Chaosmosis, preuve que le groupe n'a rien perdu de son énergie ni de son inventivité. Décrit comme leur album le plus intuitif et libre, les dix titres de Chaosmosis oscillent entre l'euphorie et la colère, le personnel et le politique avec une aisance empreinte de maturité. Enregistré entre Londres, New York et Stockholm, l'album est entièrement écrit et produit par Gillepsie et Andrew Innes. De nombreuses collaborations viennent ponctuer ce 11ème album : Björn Yttling (Peter Bjorn and John), Rachel Zeffira (Cat's Eyes) ou encore Sky Ferreira qui apparaît sur l'entêtant single 'Where The Light Gets In'. PRIMAL SCREAM n'est décidément pas à court de surprises.
+ d'info Ajouter au panier

MG (CD)

Auteur(s) 
1961-...
Editeur 

Paris : Mute Records , 2015


Martin Gore, membre fondateur et auteur-compositeur de Depeche Mode, annonce la sortie de MG, un album instrumental atmosphérique de 16 titres. Composé et réalisé par Martin Gore, le travail sur MG débute après les dernières dates de la tournée Delta Machine de Depeche Mode en 2013 dans le studio privé de Gore à Santa Barbara. Il a alors l'idée d'un album entièrement instrumental depuis quelques temps au même titre qu'il compose les pièces instrumentales de Depeche Mode depuis 1981."Je voulais que la musique reste très électronique, très cinématographique, et qu'elle aie un côté presque sci-fi", explique Martin Gore. "La musique est une nécessité pour moi. Je rentre en studio au moins cinq jours par semaine, toutes les semaines, alors une fois le concept en tête, le processus a été rapide et agréable." MG est comme la trame sonore du film émotif et mystérieux que vous avez vous-même imaginé. D'une ambiance à la Angelo Badalamenti de Elk à l'électro industriel déhanché de Brink, il dessine les paysages d'une vision unique et saisissante. MG met en valeur un tout autre côté de ce musicien polyvalent. "En tant qu'auteur, je suis pleinement conscient de la force des mots", admet Gore. "Particulièrement lorsqu'ils sont juxtaposés à bon escient avec les accords et la mélodie. Je suis également conscient de la puissance de la musique pure et des émotions que peuvent susciter certaines ambiances musicales et c'est précisément ce que je souhaitais capter avec ce projet.
+ d'info Ajouter au panier

Mount ninji and da nice time kid (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Paris : Zef , 2016


Quatrième album du duo sud-africain le plus énigmatique de l'univers rap/rave formé de Ninja et ¥o-landi, deux ovnis venus tout droit d'Afrique du Sud, le duo Die Antwoord ('La réponse') est de loin le groupe le plus déjanté et original de cette dernière décennie. Tant leur image que leur musique rompent totalement avec les codes de la musique actuelle. Leurs forces? Produire ce rap si particulier, avec la voix humanoïde de ¥o-landi et le flow parfait de Ninja , sur un mélange rudement bien mené de rave, trap et dance mené par Dj Hi-Tek. Mais surtout, savoir cultiver leur image décalée ainsi que le mystère qui les entoure et côtoyer des monuments de la musique comme Marilyn Manson, Diplo... A l'instar de tous les rappeurs américains, ils ont sorti il y a deux mois une mixtape, annonçant la venue d'un nouvel album, et ce avec l'aide de The Black Goat. Ils ont ainsi sorti 13 morceaux truffés de featurings : Dita Von Teese, The Black Goat, God, ainsi que des remix d'anciens morceaux (I Fink You Freeky, Enter Da Ninja...). Le quatrième et nouvel album quant à lui, après bien des changements s'appellera finalement Mount Ninji & Da Nice Time Kid. Tout comme pour la mixtape, ils ont collaboré avec The Black Goat et God et l'ont enregistré à Los Angeles, au studio du collectif Soul Assassins.
+ d'info Ajouter au panier

Under the shade of violets (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Paris : Washi Washa , 2014


Un album exceptionnel, profond, fascinant, envoutant, qui aurait pu naître d'une rencontre entre Pink Floyd, Oum Kalthoum et Joy Division. Le précédent album d'Orange Blossom, paru en 2005, s'était écoulé à 30 000 exemplaires. Un public aux quatre coins du monde s'en était épris, des Etats-Unis à la bande de Gaza, en passant par l'Afrique du Nord, les Pays de l'Est, l'Europe et l'Asie. Parmi eux, Sir Robert Plant qui les avait engagés sur ses premières parties. Il fallu s'installer au fond d'un hôtel à Aman en Jordanie, le temps d' y enregistrer des chanteurs traditionnels venus prêter leurs voix dans les lumières crépusculaires d'un soleil lunaire. Il a fallu le temps du retour, atterrir ou presque, le temps pour enregistrer, capter l'acoustique de l'Orchestre du Conservatoire de Cholet. Les machines n'ont pas d'agenda. Les musiciens si. Il a fallu prendre le temps de poser les atmosphères pour mieux les embraser, du temps pour développer les thèmes et en obtenir la quintessence.
+ d'info Ajouter au panier

Migration (CD)

Auteur(s) 
Editeur 

Paris : Play It Again Sam , 2017


C'est de la Cité des Anges où il réside depuis peu que Simon Green a posté sa nouvelle missive intitulée 'Migration'. Le soleil californien n'a pas brûlé pour autant l'inspiration du cerveau de Bonobo. Au contraire ! Le sixième album du très doué producteur et musicien britannique semble même s'enrichir côté textures sonores. L'influence de Bonobo sur la scène électronique de ces dix dernières années a beau être impressionnante, Green continue à composer la vraie fausse B.O. d'un monde sans frontière avec la même énergie qu'à ses débuts il y a déjà plus de 15 ans. Une bande son éclectique passant de la mélancolie à la furie, du soyeux au joyeux, bref proposant une large palette de sensations que Mister Bonobo décrit avec simplicité : "La vie a des hauts, des bas, des moments forts et des moments calmes, certains beaux, d'autres laids. La musique est un reflet de la vie." Un Green pas si solitaire que ça puisqu'il a convié à ce 'Migration' des complices tels que Rhye (Break Apart), Nicole Miglis de Hundred Waters (Surface), le groupe marocain Innov Gnawa (Bambro Koyo Ganda) et l'Australien Nick Murphy alias Chet Faker (No Reason). On trouve même de tout sur la planète Bonobo ! Un sample de la voix de Brandy, des cordes, des guitares, des boucles de piano, la voix du maître de la folk music Pete Seeger, sans oublier des bruits d'un ascenseur de l'aéroport de Hong Kong, de la pluie enregistrée Seattle ou le moteur d'un bateau capté à New Orleans ! Un album vraiment dense à (ré)écouter à l'infini.
+ d'info Ajouter au panier

Pages