Parcours thématique

Le «nouvel hollywood»

« A la fin des années 1950 et dans un contexte de crise des grands studios hollywoodiens, certains réalisateurs en profitent pour se libérer de leur emprise. Ce mouvement s’amplifie durant les années 1960 au moment où émerge, aux USA, une contre-culture libertaire et pacifiste. On parle alors d’âge d’or du « Nouvel Hollywood ». Inspirés par la « Nouvelle Vague », des réalisateurs s’intéressent alors à la société dans laquelle ils vivent. Ils abordent des sujets liés à la vie politique, sociale et économique des USA. Ils innovent également dans la réalisation, les codes et le langage cinématographique. Ils proposent ainsi un véritable renouvellement du cinéma américain. Dans les années 1970, les studios reprendront la main au détriment des réalisateurs, mais l’existence d’un cinéma américain perdure jusqu’à aujourd’hui. »

 

 






Filtrer par




















































L'Exorciste [DVD]











[Neuilly-sur-Seine] : Warner home video , 1973















Avis du bibliothécaire : La thématique du Bien en lutte contre le Mal, l’obscénité caractérisée des dialogues sortant de la bouche d’une enfant, l’équilibre entre suggestion et visions d’horreur, cette ambiance terrifiante tout au long du film et plus encore, la voix d’outre-tombe de Regan, ont fait de cette œuvre un film culte. La légende fut renforcée par les conditions particulières du tournage, avec un décès, un incendie et plusieurs histoires difficilement vérifiables d'autant plus qu'elle furent parfois entretenue par le réalisateur lui-même... Caméra à l'épaule, lumière naturelle... W. Friedkin, pour renforcer le réalisme et nous mettre face à nos peurs, a tourné ce film presque à la manière d'un documentaire. Il réalise ainsi l'un des films les plus terrifiants de l'histoire du cinéma.



















Une femme sous influence [DVD]











[Paris] : Paradis distribution , 1974















Avis du bibliothécaire : L'histoire de Mabel, épouse, mère de famille et femme excentrique étouffée par sa famille et les conventions de la société. Comme dans Faces, Cassavetes découpe le film en 9 grandes séquences mais il ne reprend pas toutes les audaces dans sa façon de filmer. Il s'agit aussi d'un film d'acteurs avec 2 des plus beaux rôles de Gena Rowlands (qui est aussi la femme de J. Cassavetes) et Peter Falk.





















Taxi driver (DVD)











: Columbia Tristar Home Video , 1976















De retour du Vietnam, Travis est engagé dans une compagnie de taxi. Très vite, la déprime s'installe. New York, la nuit, est une jungle qui réveille les traumatismes, toutes les obsessions. En lui la révolte gronde, il en veut au monde entier. Sa rencontre avec une jeune prostituée de 14 ans va tout faire basculer : le fauve est lâché, et il ira jusqu'au bout !



















Bonnie and Clyde (DVD)











Edition Collector : [s.l.] : Warner Home Video , 1967















En plein coeur de l'Amérique des années 30, victime de la Grande Dépression, l'odyssée sanglante de Bonnie Parker et de Clyde Barrow défraya la chronique par leurs braquages audacieux et leurs meurtres sordides. La fuite effrénée de ce couple légendaire poursuivi par toutes les forces de police du pays se terminera dans le sang...





















Bonnie and Clyde (DVD)











Simple : Warner Home Video , 2006















Résumé : En plein coeur de l'Amérique des années 30, victime de la Grande Dépression, l'odyssée sanglante de Bonnie Parker et de Clyde Barrow défraya la chronique par leurs braquages audacieux et leurs meurtres sordides. La fuite effrénée de ce couple légendaire poursuivi par toutes les forces de police du pays se terminera dans le sang...




























Rosemary's Baby DVD











: Paramount , 1968















Résumé : Rosemary's Baby est un drame psychologique où se mèlent horreur et suspense. Tiré du best seller d'Ira Levin, ce film est l'histoire du pouvoir destructif de la sorcellerie. Quand Rosemary et son mari emménagent dans un appartement de Manhattan, tout commence à prendre un tour bizarre. La grossesse de Rosemary ne fait que renforcer la situation menaçante. Bientôt Rosemary découvre qu'elle ne peut même pas faire confiance à l'accoucheur, pourtant d'excellente réputation. Sidney Blackmer et Ruth Gordon sont les voisins inquiétants, qui ont des visées sur l'enfant qui va naître.



















Le petit fugitif [DVD]











[s.l.] : Sony Columbia Tri Star / Carlotta









Pionniers du cinéma indépendant américain









Avis du bibliothécaire : L'errance d'un petit garçon au milieu de la foule d'un parc d'attraction... Budget minimaliste, acteurs amateurs, grande liberté d'improvisation, innovation technique, réalisation proche du documentaire pour un réalisme accru... cette œuvre a déjà tout du film indépendant. Il marque le début de tout un mouvement de remise en cause du cinéma mondial. Jean Luc Godard : « Notre Nouvelle Vague n'aurait jamais eu lieu si le jeune Américain Morris Engel ne nous avait pas montré la voie de la production indépendante avec son beau film, Le Petit Fugitif »














Pages